TRUCS ET ASTUCES de MAMAN CELIBATAIRE + TDAH pour le TELETRAVAIL

En tant que maman célibataire, j'ai bien dû apprendre à télétravailler... Quand les enfants sont malades et trop petits pour rester seuls. Quand ils sont trop malades que pour rester seuls, même s'ils sont ados (Mon "petit" de 11 ans a fait la grippe et hallucinait à cause de la fièvre, par ex).


Et puis, parce que ça ne serait pas drôle sinon, je cumule avec un TDAH (Trouble de l'Attention avec Hyperactivité). Ce qui veut dire qu'en plus d'être dérangée par mes enfants, je suis distraite facilement par un tas de trucs, en permanence. Et que rester assise durant des heures, hum .... Il a fallu que je développe des stratégies pour atteindre mes résultats malgré tout ça...


Tu veux quelques "tips" ??


Déjà, le rytme va être différent. Oublie la pointeuse et la minuterie genre "je commence à 9h et j'arrête à 12, pour reprendre à 13 ou 14 jusque 18". Oublie. Fais-en ton deuil. Parce que, comme beaucoup de choses dans la vie, ça ne se passe JAMAIS comme ça.

Jamais. Sois-en certain.e. Surtout si tu as des enfants. Même s'ils sont grands. Tu es là, ça suffit pour leur donner "envie" de t'interrompre... Surtout si tu as une vie professionnelle qui ne t'a jamais rendu.e vraiment disponible à eux. Là, c'est la voie royale pour eux.


#TEMPS #TACHES #RESULTATS


Avant toute chose, lève toi plus tôt, plutôt que de te dire "chic, pas de trajet, je dors plus longtemps!". Mauvais plan.

Au contraire : Lève-toi plus tôt et profite du calme pour structurer ta journée et prioritiser tes tâches. Voire même commencer à abattre un peu de travail.


Comment trier ?


  • Les tâches qui demandent de la concentration et de ne pas être interrompu.e. : soit tu les programmes avant que tout le monde ne se lève, soit quand ils sont à la sieste par exemple.

  • Les tâches comportant une disponibilité nécessaire aux clients ou aux collègues par téléphone : définis un endroit ressource où te réfugier pendant l'appel. Prévois pour tes petits un dessin animé pour les occuper. S'ils sont grands assez, préviens que tu seras indisponible entre telle et telle heure. Au besoin, programme-leur une minuterie pour qu'il sachent jusque quand ils ne peuvent te déranger.


Tu peux éventuellement leur spécifier qu'ils peuvent te déranger en cas d'urgence, mais spécifie bien ce qu'est une urgence, sinon, tu auras des surprises :D

Je me souviens assez bien, quand Eliot avait 3 ans, et qu'il choisissait toujours, de préférence, de m'interrompre quand j'étais en entretien avec un candidat avec un "mamaaaaaaan .... ???? Je dois faire cacaaaaaaaaaa..... ". Ce qui provoquait imanquablement l'hilarité de mon interlocuteur....


  • Utilise le temps de trajet habituel pour ranger ta cuisine et autres endroits parce que sinon, tu vas avoir envie de ranger plutot que de bosser ...


  • Découpe ta journée en tranches de travail, pas trop longues. Entre 45 minutes et une heure. Ça dépend de la capacité de concentration de chacun. Entre ces tranches, accorde-toi du temps pour vérifier auprès des enfants si tutti va bene, s'il y a des choses dont ils ont besoin. Tu éviteras qu'ils te réclament pour te demander un truc au moment inapproprié. Et tu peux aussi ajouter un court exercice / jeu qui les défoule. Il existe une quantité de propositions sur le net. Si tu as plusieurs jeunes enfants surtout, propose-leur de faire un concours par exemple : celui qui court sur place le plus longtemps. Celui qui fait le plus de juming jacks. Peu importe l'exercice, du moment qu'ils se défoulent un max pendant un court moment. Tu susciteras leur adhésion en les mettant en compétetition. Ça évite l'irritabilité de fin de journée. Tu peux aussi proposer un court exercice de relaxation. Tape "Calme et attentif comme une petite grenouille" sur google et tu trouveras des ressources. Ils proposent des courtes séances de relaxation (3-5min) pour les enfants justement.


  • Organise-toi un endroit de travail approprié, sans distraction. N'installe pas ton ordi portable au milieu d'un tas de trucs sur ta table de salle à manger. Tu ne pourras pas te concentrer.


  • Pour toutes les autres tâches, celles qui doivent être faites, mais qui ne nécessitent pas de concentration ou calme paticulier, reste dans la même pièce que tes enfants. Ils ont besoin de ta présence et tu t'épargneras des interruptions fréquentes, juste en restant dans la même pièce qu'eux. Si tu as besion de calme, met tes écouteurs et écoute de la musique. Curieusement, ça va t'aider à te concentrer. (Ça c'est un vrai truc pour les TDAH au passage. Si c'est ton cas, tu pourrais utililser ce truc un maximum. C'est vraiment efficace pour "occuper" la partie de ton cerveau qui te distrait et te permettre de te concentrer sur l'essentiel).


  • Prend une vraie pause midi. Organise un vrai repas et rassemble tout le monde autour. Si tu le sens, tu peux même inviter tes enfants à préparer avec toi et à débarrasser-ranger. Tu serais surpris.e de constater qu'ils aiment apporter leur aide. Et tu les éduques en même temps ;) Ensuite, propose-leur une activité qui les aére un peu, ou qui les fait bouger. S'ils sont petits, avant la sieste, hop hop! un petit exercice de relaxation pour les mettre en condition.


  • Si tes enfants font encore une sieste, arrange-toi pour être disponible une demi heure à leur réveil, car ils vont réclamer de l'attention, autant pour leur goûter qu'en câlins. Prévoir, c'est toujours mieux.


  • Si ça ne se passe pas comme tu aimerais. Que tu es souvent dérangé.e. Que tu perds patience et que la tension monte. J'ai connu ça. Au fil de la journée, rien ne se passe comme je l'avais prévu. La tension monte. Car le stress augmente. Plus le temps passe et moins tu vois que tu vas y arriver. Ou plus tu vois que tu ne vas PAS y arriver. L'heure du goûter est hautement délicate. C'est là que tu sais qu'il te reste peu de temps pour finir tes taches et c'est là que tes gamins en ont ras-le-bol de devoir rester sages ...


Que faire ?

  1. Quand tu te rends compte que tu commences à hausser le ton souvent, fais une pause. Compte jusque 4 et ins-pi-re, ex-pi-re.

  2. Puis tu leur demande de venir s'assoir et d'écouter. Dis leur que tu es stressé.e car tu as encore des choses à faire et que de la façon dont ça se passe, là, en ce moment, ça ne va pas te permettre de finir. Fais-ton deuil de la totalié de ce qu'il reste. Tu pourras soit finir le soir soit demain matin tôt (tu vois, pourquoi je te disais de te lever plus tôt ??? :D) .

  3. Ensuite, demande-leur, et c'est super important hein!, ce que eux te proposent pour que tu puisses faire un max et que eux trouvent ça supportable. S'ils ont une façon de faire qu'ils s'engagent à respecter ... c'est de l'empowerment et de l'accountability .. Eh oui, en famille lol



  • Evidemment, si tu as des tout petits, ça se gère différemment. Fractionner plus souvent. Te caler sur leurs horaires habituels. Et de nouveau, faire ton deuil d'une journée classique 9-12 / 13-17h ...


Focalise-toi sur le résultat et non le temps de travail. Déculpabilise-toi de n'avoir pas "presté" 8H, mais 6 par exemple...

Moi j'ai toujours fait mon travail en 6 h plutot que 8 , déjà au bureau.


Aujourd'hui, j'ai des jours où rien ne va à moins de 6 h de travail et des jours où tout s'imbrique bien et où je peux faire plus.


  • Fixe-toi un ou deux objectifs à atteindre. Un ou deux "chouette si j'arrive à atteindre ("Nice to have").


  • Sois patient.e. Sois indulgent.e (envers toi et envers les autres). Sans complaisance cependant. Dis-toi que tu es en apprentissage. Chaque fois que tu n'atteinds pas ce que tu souhaitais atteindre est une opportunité d'ajuster ta stratégie.


  • Sois créatif.ve ! Demande-toi comment tu peux faire pour en faire un jeu / challenge. Ne te fustige pas. Et si tu te rends compte que tu te juges, que tu t'énerves, je te conseille vivement de tout arrêter durant quoi ... 5 minutes ? RES-PI-RE ... Que peux-tu faire autrement ?


  • Partage avec d'autres, tu seras surpris.e de constater que d'autres ont des idées qui peuvent te servir... ;)


ET enfin, last but not least : Remercie-toi en fin de journée pour le bon travail effectué et ne manque pas de remercier tes enfants d'avoir été "sages" pour les encourager à prolonger leur comportement....


Tu as des astuces ? Des questions ? Envie d'échanger ? N'hésite pas à poster tes commentaires, idées, suggestions, partages ...

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon

© 2019 Kumquat -  Certified life & business coach

Luxembourg

Belgique

info@kumquat.lu