• Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon

© 2019 Kumquat -  Certified life & business coach

Luxembourg

Belgique

info@kumquat.lu

Merci Descartes, mais non merci! Je préfère la loi de l'attraction !

Updated: Nov 26, 2019

Hein ? !!! Mais qu'est-ce qu'elle raconte ?


Attends, attends, lis, tu comprendras ....


Demandez et vous recevrez ! C’est pourtant simple !

Et pourtant, qui n’a pas demandé et n’a jamais reçu ? C’est vrai, quoi ? Qui ne passe pas son temps à demander : plus d’argent, une relation amoureuse nourrissante et équilibrée, une vie plus simple, un meilleur job, une meilleure santé… Résultat ? RIEN!


Et pourtant, la télé, le net, regorgent d’exemples de gens heureux, qui ont, semble-t-il, tout ce qu’ils désirent…


Qui ne s’est pas demandé :

« mais comment font-ils ? »

ou

« qu’ont-ils de plus que moi ? » ?

Descartes et la prédominance du raisonnement




La pensée de Descartes est fondatrice de notre mode de pensée actuel. L’esprit cartésien est méthodique et logique. Descartes a fondé le rationalisme moderne, il s’est pour cela appuyé sur la raison et sur l’évidence, dans le but d’atteindre la vérité de façon certaine.

Pour lui, le but de la connaissance était de « nous rendre maîtres et possesseurs de la nature ».

A l’origine de la méthode, la question : comment accéder à la vérité ?

La science n’étant pas aussi développée qu’aujourd’hui, la philosophie scolastique était alors dominante. Elle n’était cependant pas satisfaisante. Elle accordait, en effet, trop d’importance au principe d’autorité et ne reposait pas sur une méthode véritablement rationnelle.

Descartes s’est donc attaché à élaborer une méthode permettant d’accéder à la vérité.

La méthode de Descartes est constituée d’un ensemble de règles dont l’application mène avec certitude au résultat.

Cette méthode s’appuie sur les principes suivants :


Suivre un ordre, partant du complexe vers le plus simple et ensuite s’élever du plus simple vers le plus complexe en s’appuyant sur l’intuition et la déduction. « Il n’y a pas d’autres voies qui s’offrent aux hommes, pour arriver à une connaissance certaine de la vérité, que l’intuition évidente et la déduction nécessaire ».


L’intuition pour Descartes est la connaissance immédiate et certaine de la vérité d'une idée par sa nécessité intrinsèque. Elle mène à l’évidence : à savoir le caractère de ce qui s’impose immédiatement à l’esprit et entraîne son assentiment. En raccourci, cela veut dire c’est la connaissance instinctive que nous avons et qui mène à l’évidence.


La déduction quant à elle, repose sur une suite logique, une démonstration.


La méthode de Descartes passe par le doute : il est nécessaire de douter et de pousser le doute à l’extrême, afin d’éliminer le faux et de parvenir à l’évidence.

La pensée de Descartes, nous a malheureusement conduit à deux dérives :

- Penser que nous pouvons, grâce au raisonnement, tout maitriser, tout contrôler.

- Nous n’utilisons que notre « tête » au détriment de notre corps, de nos émotions, de nos ressentis.


Nous sommes des êtres d’énergie


Nous sommes constitués de particules au niveau subatomique : ce sont des paquets vibrants d’énergie et d’information qui sont en commerce permanent, échangeant entre elles des informations qui les modifient l’une et l’autre à chaque instant. C’est une relation dynamique continuelle. C’est ainsi que nous fonctionnons tous.


Toutes nos pensées sont aussi des paquets vibrants d’énergie. En fonction de notre humeur, de notre état émotionnel notre flux d’énergie est différent. Les paquets vibrants d’énergie vibrent d’une autre façon. Vous vibrez autrement si vous vous sentez bien ou si vous vous sentez mal.


Quel est le lien avec la loi de l’attraction ?


En fait, on ne reçoit pas… car on demande avec notre tête. Or, il faut demander avec son ressenti. C’est l’énergie qui appelle l’énergie.

Et quand vous demandez avec votre tête, vous le faites sans doute en réaction à un manque. Votre voiture ne fonctionne pas bien, vous demandez à en avoir une nouvelle. Votre vie professionnelle ne vous satisfait pas, vous demandez un nouveau job.

Mais, lorsque vous demandez, à quoi êtes-vous connecté ? Aux sensations provoquées par les problèmes avec votre voiture actuelle. Aux ressentis liés à votre situation professionnelle actuelle. Aux énergies de manque.

Sans compter que finalement, en demandant de cette façon, à partir de ce point de vue là (ma voiture fonctionne mal, donc je demande une nouvelle), vous focalisez sur le manque (essayez donc de ne pas penser à un cheval blanc ? Voilà !).


Quand vous demandez à partir du constat que vous ne l’avez pas, vous demandez à partir du manque et surtout, vous demandez à partir du ressenti que vous avez à ce moment-là. Et ce ressenti-là, il n’est pas génial, soyons honnêtes.

Cerise sur le gâteau, dans notre propension à être cartésiens et à tout vouloir contrôler, nous voulons aussi demander de quelle façon cela doit se manifester dans notre vie.


L’objectif de l’objectif


Or, finalement, ce que vous demandez, c’est pour le bien être que cela vous apporte, Non ? Peu importe comment cela va se manifester… Et peut-être sous une forme complètement inattendue… Qui sait ?


Vous demandez une nouvelle voiture, car une fois que vous l’aurez, vous pourrez vous rendre d’un point A à un point B sereinement, en vous sentant en sécurité. Ou bien car cela vous permettra de vous sentir fier, ou d’avoir des sensations fortes en conduisant. Vous demandez à avoir un nouveau job car lorsque vous l’aurez, vous pourrez vous sentir utile, pour avoir le sourire dès le matin à l’idée d’aller passer une journée à faire des choses intéressantes, ou à collaborer avec des collègues formidables, dans une ambiance agréable.

La grosse erreur que nous faisons, lorsque nous demandons, est de focaliser sur le manque. Alors que la réussite tient de notre capacité à notre projeter dans le futur, et de focaliser sur « comment ça sera quand j’aurai ça ? ». Et pour cela, il nous faut parvenir à identifier et nommer ce que cela apportera d’obtenir ce que l’on souhaite.


Comment demander alors ?

Dans leur préparation mentale, les sportifs visualisent les coups gagnants et le podium sur lequel ils grimpent.

La loi de l’attraction repose sur l’énergie qui nous habite lorsque nous demandons. Il nous faut être « énergétiquement congruents » avec ce que nous demandons, au moment où nous le demandons.


En résumé, on attire ce qu’on vibre.

Or on demande par la pensée et souvent en réponse à un manque. Soit on n’est pas en congruence énergétique car on est dans notre cerveau et coupé de notre corps, soit on est carrément en congruence avec l’énergie de ce qui manque et qui nous pousse a avoir envie de changer et donc pas du tout en congruence avec ce qu’on aimerait avoir. CQFD


La méthode pour recevoir c’est donc d’arrêter de demander avec sa tête à partir du manque et de demander à partir de la vision de ce que ce sera quand vous aurez obtenu ce que vous demandez.


Comment vous sentirez-vous quand vous aurez obtenu ce que vous demandez ? Serez-vous léger, heureux, aurez vous le sourire ou envie de danser, de crier victoire ? Quelle sera votre réalité quand ce sera réalisé ? Comment vous sentirez vous en vous levant le matin pour une journée dans un job qui vous plait vraiment ?

Au plus vous serez précis, au mieux. Et surtout, vibrez comme si vous l’aviez déjà. C’est ça le secret.


Etre congruent énergétiquement lorsque vous demandez.


Concrètement, comment faire ?


Il existe des exercices pour s'entrainer. Des "routines" à faire chaque jour.

Plusieurs formules existesnt : webinaires pour bien démarrer la journée, coaching individuel. Pour en savoir plus, il vous suffit de me contacter.



30 views